Le bilan d'appétance, une recette officieuse

lundi 12 février 2018 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

En attendant que Stéphane Bagnier daigne enfin mettre en ligne l'explication officielle de son bilan d'appétance, je vous propose ma propre retranscription. Bien sûr, si vous utilisiez ces quelques notes pour monter un atelier avec amis ou collègues et que cet atelier s'avérait un échec cuisant, ce serait entièrement de ma faute et en aucune manière celle du créateur original.

Mon bilan d'appétance en janvier 2017

En premier lieu il s'agit de poser un contexte favorable : vous aurez sous la main une grande feuille, des stylos ou feutres de plusieurs couleurs, des gommettes (en option), une table et une chaise, une vue agréable et calme ainsi qu'une heure de temps libéré du téléphone portable, des enfants ou du patron (c'est selon) et des autres distractions de la vie moderne.

Premier exercice / 15 minutes : prenez le temps d'écrire, de dessiner, d'exprimer de manière créative vos fiertés petites et grandes. C'est l'occasion de se fixer au présent avec sa propre histoire, de se rapprocher doucement des belles choses que vous avez réalisés et qui seront autant de cailloux blancs pour la suite.

Mon bilan d'appétance en janvier 2017 - exercice n°1

Deuxième exercice / 10 minutes : tracez trois cercles qui s'entre-croisent. Vous y noterez dans le premier les activités que vous aimez, dans le deuxième celles qui vous sont faciles et dans le troisième celles qui sont rémunératrices. Bien entendu les différentes intersections vous permettront de calibrer au mieux telle ou telle pratique en la répartissant au plus juste.

Mon bilan d'appétance en janvier 2017 - exercice n°2

Troisième exercice / 15 minutes : esquissez un grand tableau avec 3 lignes et 3 colonnes. Les neuf cases seront remplies par autant de "vies dans 10 ans". Sous la bannière Ethos, la première ligne rassemblera des vies tout à fait légitimes : celles où il suffit d'appuyer de plus en plus fort sur des tendances déjà à l'oeuvre en ce moment même. Sous le drapeau Logos, les trois vies suivantes auront fait preuve d'intelligence, de ruse et d'astuce pour déblayer des terrains moins évidents. Enfin avec Pathos comme étendard, les trois vies finales seront guidées par un altruisme sans faille, quand seul le coeur aura dicté sa loi.

Quatrième exercice / 10 minutes : distribuez des prix à chacune de ces vies possibles. Il faut octroyer : quotidien / défi / accessible / autonomie / juste / social / apprentissage / créativité / congruent. Et bien sûr il y a aussi deux cartons rouges possibles qui commandent l'éviction de certains possibles : inadapté / inatteignable. Les gommettes permettront de valoriser cette cérémonie officielle qui marque la clôture de l'atelier.

Mon bilan d'appétance en janvier 2017 - exercices n°3 et 4

Vient ensuite le moment de la rétrospection et de la rétrospective. Voici quelques questions pour ouvrir les échanges avec soi-même ou avec les autres participants...

  • Est-ce que j'ai été surpris ? Et si oui par quel truchement ?
  • Qu'est-ce que j'ai appris ? De mes envies, de mes compétences, de mes inclinations ?
  • Qu'ai-je découvert ? De nouveaux chemins ? Pour demain, après-demain ?

Mon bilan d'appétance en janvier 2017 - le résultat complet

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://onpk.net/tb.php?id=694