Les commentaires sont fermés

vendredi 16 septembre 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Ras le bol du spam. J'ai bloqué les commentaires et les trackbacks. J'y reviendrai peut-être une fois que j'aurais mis en place quelque chose pour les minimiser. En attendant il reste l'email.

Qui a peur de la concurrence (en informatique)

mardi 23 août 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: 3 commentaires :: aucun trackback

We will take the one that sucks less. (Nous prendrons celui qui puent le moins.) C'est une réponse que j'ai reçu suite à une de mes questions : comment est-ce que tu choisiras entre SimpleTest et Pear PHPUnit ? Bien sûr il y avait eu aussi un large sourire : c'était au Fosdem et je finissais une présentation sur SimpleTest.

Le titre et cette anecdote préliminaire ne suffisent peut-être pas pour sentir où je veux en venir. Alors voici un autre exemple dans un registre similaire, celui de Joel Spolsky : There are dozens of competitors for our bug tracking software and I have no idea what they do or why they're better or worse than ours. I couldn't care less. (si vous avez compris alors je vous laisse lire la suite, sinon il reste quelques paragraphes).

Avec le développement de l'Open Source, le choix d'un logiciel se fait de plus en plus par les utilisateurs eux-même. Et moins par un argumentaire commercial qui dirait je suis que celui parce que... ou que celui-là parce que... Je l'ai appris en laissant une démonstration le plus ouverte possible de mon propre logiciel : openTIME. Cela peut paraître paradoxal mais je pense que certains de mes clients connaissent mieux la concurrence que moi. Je n'ai même pas de réponse tout prête à «Comment vous situez-vous par rapport à vos concurrents ?»

Ou plutôt si, je m'arrange pour faire passer le message suivant : je préfère passer du temps pour mes clients / utilisateurs existants. C'est uniquement dans leurs mains que mon travail prend de la valeur. Et c'est principalement en les écoutant parler de leur pratique de mon logiciel que celui a progressé. Non pas parce qu'ils m'ont dit : «je veux ça (je l'ai vu ailleurs)». Parce qu'ils ont dit : «là je bloque», et qu'une idée a pu germer.

Si vous avez suivi le fil de ma pensée tant mieux. Personnellement je dois encore la digérer. Et puis il y a aussi la loi de l'entropie informatique à intégrer :

Avec le temps le marché pour votre produit informatique (ordinateur ou logiciel) tend vers zéro.

L'industrie informatique en France (1.1) : Dilbert

mardi 23 août 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Je ne sais pas encore pourquoi nous n'avons pas une grande industrie informatique française. Au moins d'autres y réflechissent. Par contre je sais dire quand nous l'aurons : dès que la France aura son popre Dilbert.

Petite leçon d'ingénierie financière orientée logiciel

dimanche 31 juillet 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Le propre d'une communauté, c'est de générer ses propres références : un éléphpant serait une faute grossière dans pas mal de billets. Mais pas dans mon blog, ni -- il y a de fortes chances -- dans le vôtre. Le plus dur et aussi le plus intéressant, c'est donc de sortir de ce confort et de trouver des passerelles avec d'autres univers.

C'est précisement ce que Robert Lefkowitz propose dans son article Calculating the True Price of Software. Ou comment expliquer la différence entre les logiques Open Source et propriétaire avec des arguments purement financiers...

A completer par ses conférences disponibles sur itconversations.com : The Semasiology of Open Source et Missing Projects. Sans oublier son blog !

Ouf : pas de brevets logiciels à Strasbourg

mercredi 6 juillet 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: un commentaire :: aucun trackback

Parce que j'ai eu très peur : un grand ouf de soulagement et pas de brevets logiciels à Strasbourg.

Au fait, les commentaires sont modérés

mercredi 4 mai 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Puisque mon dernier post a déclenché une vague de commentaires, je tiens à signaler que ceux-ci sont modérés depuis presque 2 semaines. J'en ai eu ras le bol d'arriver le matin avec entre 5 et 15 spams à supprimer...

Avant de me décider à afficher ces commentaires sans modération, j'attends d'avoir une page complète de commentaires sans spam : ça fait 30 commentaires en tout ! Et pour l'instant j'en suis à 14.

Au revoir Sony, je t'aimais bien

mardi 3 mai 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: 17 commentaires :: aucun trackback

Merci Sony, grâce à vous je vais aller regarder ailleurs. Mon précédent ordinateur portable a mis trois ans avant d'être remplacé, le nouveau aura juste eu le temps de faire 3 allers vers vos ateliers en moins de 3 mois. Surtout que la dernière fois que votre carte graphique m'a lâché, c'était lundi dans l'après-midi : deux heures avant une présentation de mon logiciel. L'effet démo diront certains. Je suis plus de ceux-là : j'ai perdu confiance... dans votre VAIO.

Par contre je reste dépendant d'un ordinateur portable alors voici mon souhait : un ordinateur qui soit beau et solide. Petite question : est-ce qu'un PowerBook tient ces deux objectifs ? Etant donné que c'est sur Mac OS 10.3 que j'ai effectué ma première compilation complète de PHP (comprendre s'y reprendre à 3 fois avant d'avoir toutes les extensions nécessaires), mon coeur balance. Sinon tant pis je prendrais juste un Mac Mini.

Sinon vous avez d'autres propositions pour mon souhait, petit rappel : beau et solide ?

L'industrie informatique en France

mardi 22 février 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: 5 commentaires :: aucun trackback

Une question que j'aime poser à mes amis qui me questionne sur mon métier d'éditeur de logiciel : est-ce que tu connais le nom d'un responsable d'une grosse boîte de logiciels ?. La réponse est souvent non. Moi-même j'ai du mal, surtout que le président de Cegid (logiciel de compta) est avant tout le président de l'Olympique Lyonnais.

Bref on a du boulot pour rendre cette industrie crédible. Mais pourquoi ce post ? Tout simplement pour citer deux interventions récentes : celle de Daniel Glazman et celle de Ludovic Dubost.

Sinon pour répondre à ma question initiale, le premier qui me vient à l'esprit reste Jean-Louis Gassé -- vous aurez compris que je ne suis pas assez orienté foot -- via les chroniques qu'il avait pu tenir sur liberation.com (voici une d'entre elles encore disponible). Vous avez d'autres noms ?

Nouvel ordi et nouveau vélo, je respire

vendredi 21 janvier 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Avant que mon "vieux" SONY VAIO PCG-GR114EK -- il a un peu plus de trois ans -- ne rende complètement l'âme, je me suis racheté un nouvel ordinateur portable. Et je suis reparti avec un nouveau SONY VAIO VGN-A215M. A première vue, c'est bien plus rapide (lancement et installation de toute ma batterie de logiciels). Et puis tous mes raccourcis clavier avec la touche Fonction -- que j'utilisais beacoup sur l'ancien clavier plus petit -- fonctionne toujours alors même qu'ils ne sont plus inscrits sur les touche (exemple : Fonction + flèche droite pour fin de ligne). Et puis l'écran élargie à l'air plutôt pas mal.

Au passage j'ai aussi remplacé mon vieux vélo rouge (cassé il y a quelques temps déjà) par un nouveau vieux vélo gris (avec lumières et porte-bagages en prime). Bref la vie de développeur reprend son cours normal : profiter de la fraîcheur le matin sous un magnifique ciel bleu puis écouter le silence de la machine.

Free est revenu

mercredi 19 janvier 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: 3 commentaires :: aucun trackback

Et ça marche sur Linux / Ubuntu ! Sauf qu'il faut revenir un peu en arrière... Il y a quelques jours ma zone a été dégroupée. Et jusque hier j'étais dans le noir. Aujourd'hui je reprends mon cd Free, direction la partition Windows : 15 minutes d'installation et ça a l'air de marcher. Avant de planter en beauté : soit j'ai raté l'installation, soit mes quelques minutes en ligne ont suffit pour attraper un virus (le temps de me connecter en direct sans passer par le routeur). Bilan Windows reboote en permanence : une histoire à creuser ce week-end.

Je laisse de côté pour essayer sur mon nouveau Ubuntu : le plus dur a été de me souvenir de mon mot de passe root. Ensuite il m'a suffit de cocher une case Paramètres de connexion : automatique BOOTP. Il ne reste plus qu'à évoquer mon délicieux étonnement dans ce post.

Et en plus j'ai reçu ma dizaine de cd-roms gratuits : la distribution peut commencer. Demain à l'apéro PHP - XP Game ?

IBM ouvre-libre une partie de ses brevets

jeudi 13 janvier 2005 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Il y a quelques jours, j'écoutais une conférence de Jim Spohrer sur IT Conversations. Un truc très intéressant sur la (future) science des services... Et aujourd'hui j'apprends qu'IBM va ouvrir une partie de ses brevets aux développeurs du monde Open Source.

Je ne sais pas encore ce que ça veut dire précisement même si 500 brevets sur les 40 000 qu'ils détiennent ce n'est qu'une goutte d'eau sur une pierre chaude. En tout c'est un geste qui aura des répercussions intéressantes dans les jours / semaines / mois qui viennent avec en ligne de mire la campagne actuelle contre les brevets logicielles en Europe.

Retour des trackbacks et autres bricoles

dimanche 21 novembre 2004 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Avec la ré-ouverture du Kamelot blog de Moosh et ses trackbacks en rafale, je me suis rendu que ces rétro-liens n'apparaissaient pas dans mon blog alors qu'ils étaient présents dans mon interface d'administration. C'est réparé désormais, vous pouvez aussi en profiter.

Un autre truc dont je me suis rendu compte, dans certains catégories (PHP en particulier) tous les articles n'apparaissent pas : les plus vieux sont juste "oubliés" au passage. Deux solutions : hacker DotClear (et le proposer pour ne pas le refaire lors de la version prochaine) ou alors attendre la version 1.3. Pour l'instant je préfère avancer la traduction de SimpleTest !

Le dédouanage chez Neuf Telecom

mardi 9 novembre 2004 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Les locataires de mon futur nouveau local (c'est presque un scoop, on en reparlera un peu plus tard) avaient fait installer une BLR et la grande antenne qui va avec. J'ai donc appelé Neuf Telecom pour savoir les conditions techniques et tarifaires d'une telle installation : comme elle est déjà sur place, pourquoi ne pas en profiter...

La procédure commençait bien : plutôt que de poireauter au téléphone, le site web propose de laisser son numéro de téléphone pour être rappelé par la suite. C'était malheureusement leur seule bonne idée pour ma démarche. Le reste ? Un service "marketing - national" qui se déclare incompétent et qui renvoie vers un service "entreprise - national". Le service "entreprise - national" qui estime que ma demande sera traité au mieux par une agence locale. L'agence locale dont le numéro ne marche plus : Le numéro que vous avez demandé n'est pas attribué...

Petit détour par les pages jaunes pour découvrir le numéro d'une autre agence locale : une stagiaire me répond qu'elle est tout seule dans le bureau -- il est 10h -- et qu'il faudrait mieux rappeler en début d'après-midi. Nouvel appel au service "entreprise - national" qui m'annonce ne pas avoir d'autres numéros sur la métropole lilloise que celui qui ne marche pas et l'autre que j'avais trouvé tout seul. Heureusement que c'est indiqué partout sur leur site opérateur téléphonique, j'aurais fini par en douter. Lot de consolation : presque tous les numéros appelés étaient en 0800, donc gratuits.

Passage à l'heure d'hiver : 31 octobre 2004

mercredi 27 octobre 2004 :: perrick :: Connexe(s) :: 3 commentaires :: aucun trackback

En ce moment je reçois tout plein de visiteurs via une recherche hors propos chez Google : des changement d'horaire accompagnés par exemple de weekend ou de octobre 2004. Tout ça parce que j'ai eu des surprises avec le changement d'heure bi-annuel.

Plutôt que de vouloir les décevoir avec mes errements informatiques, je voulais les orienter vers une page du Wikipédia (vu la qualité de projet d'encyclopédie libre). Pas de bol, je n'ai pas trouvé de page plus proche que celle sur les fuseaux horaires.

En attendant que quelqu'un s'y plonge, voici d'autres références qui pourraient intéresser ces visiteurs sans connaissance de l'univers du développement PHP...

Pour les très pressés : le 31 octobre 2004, à 3 heures du matin il sera 2 heures.

Ecouter un blog, ça n'a rien à voir

lundi 11 octobre 2004 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: un trackback

Les lecteurs attentifs de ce blog auront peut-être découvert -- via ma liste de blogs ou autrement -- IT Conversations. L'idée est très simple : enregistrer des pointures du monde de l'IT, puis les diffuser. Avec un un fil RSS au passage.

C'est comme ça que j'ai pu entendre Joel Spolsky, Tim O'Reilly ou encore Paul Graham. Mais aujourd'hui, j'ai reçu la première nouveauté via mon abonnement RSS : IT Conversations: Maximizing Your Blogging Strategies - Gnomedex 4.0. Pas si bizarrement que ça toute l'attention donnée à cette conversation était soustraite à mon travail en cours : devant mon écran d'ordinateur je fais rarement autre chose !

Autant j'ai appris à lire en vitesse et en travers -- parfois de travers aussi, autant je suis incapable de faire ça en écoutant quelqu'un parler. J'en viens donc à me demander quand est-ce que ma radio -- celle qui est à côté de mon lit, l'autre sur le frigo ou la troisième dans la salle de bain -- pourra elle aussi s'abonner à un fil RSS et télécharger ce contenu si intéressant. Entre temps il ne me reste plus qu'à me décider à acheter un balladeur MP3 ou un iPod. Même si l'idée d'avoir un casque entre les oreilles ne me réjouit pas plus que ça...

[màj du 12/10/2004 : apparemment je suis à la rue, cette technique s'appelle -- pour l'instant -- Podcasting.]