Peggy ouvre son blog

jeudi 21 juillet 2016 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Après plusieurs semaines de tâtonnements techniques, de découvertes informatiques, d'explorations stylistiques, Peggy vient d'ouvrir son blog. L'aventure a commencé par les joies d'OVH (pour l'hébergement), de GarageBand (pour les podcasts), d'Amazon (pour un micro), de WordPress et de The Theme Foundry (pour l'outil de blog et un thème), de Tipeee (pour le financement participatif). Bref un tas de machin dans lesquels je n'ai pas mis une seule ligne de code (je suis super fier d'elle : elle l'a fait "toute seule").

Peggy Avez

Un projet à suivre pour tous les amateurs de philosophie, d'esprit critique et de liberté... Bonne lecture et/ou écoute à tous ! Et n'oubliez pas vos commentaires : elle en est d'ores et déjà friande ;-)

Pk.fr : le rêve s'arrête aujourd'hui

lundi 9 mars 2015 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'espérais très fort m'offrir un joyeux cadeau d'anniversaire aujourd'hui : un nom de domaine en .fr avec juste mon sigle "Pk". La période de "landrush" était en effet annoncé pour le 9 mars, pile poile pour mon anniversaire ! Je suis même allé jusqu'à faire une pré-commande chez Gandi.

Mais la chance n'était pas avec moi pour le coup : une marketplace de noms de domaine de Clermont-Ferrand est passée avant moi. Et je doute qu'elle avait besoin d'un deuxième nom aussi court pour son business ;-) La bonne nouvelle, c'est quand même que je n'aurais pas à changer le domaine pour ce blog !

Io sono il DJ sur Radio Campus - 106.6 à Lille - 26 avril 2012

vendredi 27 avril 2012 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'ai eu le plaisir hier soir d'être invité sur Radio Campus (la radio associative de l'université de Lille I) pour une spéciale "Io sono il DJ" dans le cadre de l'émission "TRIM - The Real Italian Music". Il était question de ces chansons qui auront marqué mon passage à Pérouse en 1997-1998 : j'y étais à l'époque étudiant en mathématiques. Pour ceux qui voudraient rattraper l'émission via internet : c'est possible directement via le téléchargement MP3 et le lien podcastable, les "fans" iront chercher la page de l'émission (c'est celle du jeudi de 22h à 23h).

Et quand l'émission aura disparu du paysage web, il ne restera que cette suite de morceaux plus ou moins avouables, surtout au premier degré.

L'italien est une langue formidable : remercions tous ces interprètes...

C'est officiel, je suis le premier

mardi 11 octobre 2011 :: perrick :: Perso :: 3 commentaires :: aucun trackback

Belle surprise ce matin au bureau des étrangers d'Ixelles - ma nouvelle commune : en voulant créer ma carte de résident, la fonctionnaire m'a précisé qu'il faudrait attendre quelques jours de plus : mon prénom n'existe pas dans la base de données des résidents en Belgique. Elle a donc demandé la création d'un code pour mon prénom dans leur base de données. Et pendant que le DBA crée ce nouvel identifiant, je rigole intérieurement : "c'est officiel, je suis le premier Perrick à habiter en Belgique".

Et puis j'imagine aussi les requêtes qu'on doit pouvoir faire dans la base de données : SELECT COUNT(*) FROM residents WHERE code_nom = 931977 au lieu de SELECT COUNT(*) FROM residents WHERE prenom LIKE "perrick". A moins que ce soit pour des problèmes d'encodage pour des prénoms étrangers. Imaginez un peu que je me sois appelé Pérrick ou pire encore Пérrick. Bref je rêvasse en pensant à la vie pré-UTF8...

Premier pas à Bruxelles

jeudi 22 septembre 2011 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Cela fait désormais 3 semaines que nous sommes à Bruxelles. Et 3 jours que je bosse régulièrement à l'espace de coworking géré par le Betagroup. Il était temps de faire une petit retour en arrière...

Au rang des bizarreries, je connaissais déjà quelques belgitudes : tu sais me passer le *** ou encore à tantôt. J'ai découvert depuis les joies du cycliste qui dépasse toutes les voitures : les embouteillages sont véritablement impressionants et les Bruxellois ne font pas parti des conducteurs les plus polis. Plus perturbantes encore les rues qui changent de nom et qui le retrouvent un peu plus loin, sans pour autant être dans le prolongement : je me suis déjà fait avoir deux fois !

Niveau "scène web / start-up", j'ai été agréablement surpris par mon passage au BetaGroup meeting : du monde, des bières pas très fraiches et une question qui tue après chaque présentation investisseriez-vous votre propre argent dans la start-up présentée ? Du feed-back direct. J'ai même pu glisser la première mention d'Opentime.be. Reste désormais à trouver le premier client ;-)

Il était une fois le début en Belgique

dimanche 10 juillet 2011 :: perrick :: Perso :: un commentaire :: aucun trackback

Pendant que les Flamands et les Wallons s'installent dans une impasse, avec Peggy, nous emménageons à Bruxelles... Mes arrières-grands parents avaient quitté la Belgique pour devenir français dans les années 30. Son fils ainé (mon grand-père) est né belge puis est devenu français : il en a gardé un "z" dans son prénom flamand (Jozeph). Alors que sa cadette (ma grande-tante) est née française puis est devenu belge : elle s'est marié à un flamand du côté de Ypres. On saute une génération et me voilà donc à Bruxelles, avec un appartement qui nous attend dans le quartier Ixelles.

Pour No Parking, il y a peu de changement : l'équipe reste à Lille, dans la dynamique d'Euratechnologies. Je compte faire des allers-retours réguliers. Et surtout créer une antenne belge pour poursuivre la commercialisation d'Opentime sur place. J'ai déjà visité l'espace de coworking du Betagroup : une ancienne friche totalement rénovée en bordure de la fac local - l'Université Libre de Bruxelles (qui accueille aussi le FOSDEM). Je pense que c'est là qu'on pourra me trouver - au moins les premiers mois. En y passant vendredi, j'ai déjà pu rencontrer la sympathique équipe d'Octo Technologies sur place. Alors, paré pour de nouvelles aventures ? Tout cela s'annonce palpitant... Reste à savoir ce qu'il se passera Quand les Wallons s'éveilleront... !

Du câble en rabe

jeudi 20 septembre 2007 :: perrick :: Perso :: 3 commentaires :: aucun trackback

Nouvelle question...
Vous avez un tas de câbles devant vous : celui-ci par exemple. Au passage vous venez d'emménager avec votre chère et tendre.

Que répondre à sa question fortuite :

on n'avait pas dit qu'on masquerait tous les fils ?

Au secours, une framboise a disparu...

jeudi 31 mai 2007 :: perrick :: Perso :: 3 commentaires :: aucun trackback

Il semblerait que les framboises aient un peu d'avance cette année. J'ai eu l'honneur de goûter la première de l'année, production maison bien sûr.

Devinez de laquelle il s'agissait !

Cadeau de noël en avance : Sanyo VPC-E6

vendredi 15 décembre 2006 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Le Père Noël est passé avec un peu d'avance : j'ai reçu mon premier appareil numérique. Il s'agit d'un Sanyo VPC-E6.

Sanyo VPC-E6

La triste nouvelle, c'est que mon Nikon FE (un vieil argentique qui m'a rendu plus que de bons et loyaux services) doit passer par la case réparation. En attendant son retour, je vais quand même pouvoir m'amuser un peu !

Rentrée à la fac demain

mardi 19 septembre 2006 :: perrick :: Perso :: 5 commentaires :: aucun trackback

Une fois n'est pas coutume demain je rentre à la fac. Cela ne m'est pas arrivé depuis 1998 - j'ai eu mon diplôme de matheux en 1999. Cette fois-ci je change de casquette puisque je serais prof. ! Avec trois modules à enseigner en Master 2 PRISME à l'UFR IDIST de Lille 3 : PHP, MySQL et un sous-ensembe XML. Il se peut aussi qu'il y ait des sessions sur la gestion de projet "Agile". Bref tout ce que j'aime !

Dans le rétroviseur, trois ans de :: onpk ::

vendredi 18 novembre 2005 :: perrick :: Perso :: un commentaire :: aucun trackback

La dernière fois, c'était en octobre que je m'étais rendu compte que j'avais passé la date "anniversaire" de ce blog. Cette fois-ci nous sommes déjà en novembre ! J'en profite quand même pour faire un petit bilan des fréquentations.

De 272 l'année dernière, je suis passé à 1117 visiteurs par jour (soit 19.60MB servi au quotidien). Merci à chacun pour cette attention régulière. De son côté le flux RSS continue sa longue progression : il représente 47.6% des hits à lui tout seul. Ensuite je lui ajoute les 5.8% du flux ATOM et je découvre que la syndication compte pour plus de la moitié du traffic.

Côté navigateur Netscape / Mozilla tient la dragée haute : 38.4% (contre 15.6% à la famille Explorer). Seul regret Opera apparaît bien loin (0.2%) derrière une floppée d'agrégateurs : NetNewsWire, FeedOnFeeds,Bloglines, NewsGatorOnline et co. Plus étonnant SPIP pointe le bout de son nez dans cette liste !

Ce soir il pleut.

jeudi 25 août 2005 :: perrick :: Perso :: un commentaire :: aucun trackback

Le cycliste attendra pour éteindre son PC.

Il attend que l'orage passe et l'arc-en-ciel.

Les peintures de Sylvain Dubrunfaut

vendredi 19 août 2005 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Ceux qui seront venus à l'inauguration du mois dernier et ceux qui se seront contentés de regarder les photos du vernissage reconnaîtront peut-être les peintures du site de Sylvain Dubrunfaut. Son site est désormais accessible à l'adresse : http://www.dubrunfaut.info/.

Pour les plus pressés, voici déjà un aperçu de son travail :

Et pour les autres, je suis à l'affût des bogues et autres trucs bizarres : j'ai rarement autant utiliser des feuilles de style dans une mise en page si «précise» !

PS : ça veut dire que je suis rentré de vacances ;-)

Bye bye, je pars en vacances

jeudi 4 août 2005 :: perrick :: Perso :: 4 commentaires :: aucun trackback

Voilà c'est fait : les vacances ont commencé hier. Direction l'Irlande tout à l'heure ! On oublie TOUT le reste.

Londres en résonnance

jeudi 7 juillet 2005 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Mal à l'aise.

Aldgate, Liverpool Street, King's Cross, Edgware Road : pendant une dizaine d'années j'ai entendu ces noms résonner entre les quais du Tube londonnien. Celui-là même que je prenais pour aller au lycée puis à la fac. Six après mon retour en France, ils résonnent encore plus forts. Et me ramènent des échos de ceux qui y sont encore.