Yahoo! se met au PHP

mardi 29 octobre 2002 :: perrick :: PHP :: aucun commentaire :: aucun trackback

Une présentation sommaire mais très intéressante de la démarche engagée chez Yahoo! Inc pour l'évolution de yahoo.com.

http://public.yahoo.com/~radwin/talks/yahoo-phpcon2002.htm

En clair, ils expliquent (en anglais) pourquoi ils ont choisis PHP face à toutes les autres technologies de web dynamique (Perl, ASP, CFM, technologie propriétaire, etc.).

AU passage, Yahoo! est d'un des sites les plus visités sur la toile : on peut difficilement faire plus engageant comme référence pour le PHP.

TrackBack at PHP-Con Les écrits autour de la conférence californienne sur le PHP

mardi 29 octobre 2002 :: perrick :: PHP :: 7 commentaires :: aucun trackback

PHPCon 2002, c'est un rassemblement de développeurs PHP (plutôt américains). Mais c'était surtout plein de conférences en tout genre les 24 et 25 octobre 2002.

Pour faire un peu de rattrapage : http://www.movabletype.org/phpcon/, toutes les ressources vers les différentes conférences, les blogs, les publications, etc. de la PHP-Con.

La fin de phpinfo.net II

mardi 1 octobre 2002 :: perrick :: PHP :: aucun commentaire :: aucun trackback

Dans une chronique que je n'ai pas retrouvé, Alexander Chancellor - un chroniqueur du Guardian - expliquait comment il avait "tué" un de ses restaurants préférés. Très simplement en écrivant une lettre au guide Michelin.

"je connais ce restaurant depuis ... on y mange délicieusement ... cadre raffiné ... pourquoi n'a-t-il pas d'étoile ? ... erreur à réparer dans votre prochaine édition".

L'année suivante, armé de son étoile, le restaurant en question servait (trop) rapidement ses repas : clients en hausse, qualité en baisse. Et A. Chancellor d'annoncer que:
1/ il n'y remettrait plus jamais les pieds
2/ il n'écrirait plus de lettres aux guides gastronomiques

Quel rapport avec phpinfo.net ?
N'est-il pas victime lui aussi de son succès ? Une mine d'informations à enrichir, à valider, à vérifier au quotidien : au point de submerger le plus dévoué des webmestres.

J'y avais décelé une erreur d'inattention dans un article sur les expressions régulières Perl. Quatre mois plus tard, il ne me reste plus qu'à me demander si elle y sera encore dans la version restituée mais statique et si je dois faire circuler mes URL préférés au risque de les voir disparaître.

Note du 02/10/2002 : Davduf s'explique sur la clôture de Boomtchak. Après la Rafale...