De l'espoir dans Ubuntu

mardi 26 avril 2005 :: perrick :: Linux :: un commentaire :: aucun trackback

Au hasard de mes navigations web, je tombe sur un billet de Matthew Thomas : il y explique tous les reproches et désagréments qu'il trouve à Ubuntu. La liste est assez précise et plutôt longuette. Le plus intéressant vient à la fin de la fin : ce monsieur s'est fait embaucher par l'entreprise derrière Ubuntu. Autrement dit, je suis très curieux de vérifier l'interface et l'usabilité d'Ubuntu dans ses prochaines versions.

Ecrire un bouquin sur PHP

vendredi 15 avril 2005 :: perrick :: PHP :: aucun commentaire :: aucun trackback

Il n'y a pas si longtemps je me suis fait interviewé par Guillaume Ponçon : il est en train d'écrire un livre sur les bonnes pratiques du développement en PHP. Sauf que bien sûr il n'en est qu'au début : on en reparlera plus tard...

Alors que Cyril Pierre de Geyer -- celui que j'ai remplacé à la présidence de l'AFUP -- explique en détail comment le sien de livre a été écrit. De la prise de contact initial avec Eyrolles jusqu'à la seconde édition qui s'annonce : un retour intéressant qui viendra compléter ceux de Sebastien Bergmann et de David Sklar.

Plus d'excuses pour progresser sous Linux

vendredi 15 avril 2005 :: perrick :: Linux :: aucun commentaire :: aucun trackback

Mon ordinateur portable m'a laché hier. Moins de 2 semaines après son retour de la SAV. Et toujours pour le même problème de carte graphique qui fait des siennes... C'est particulièrement rageant pour un portable qui n'a pas encore trois mois et qui n'aura fait que trois voyages à Paris et un à Lyon.

Heureusement on peut aussi voir le bon côté des choses : hier j'ai pu testé openTIME pour la première fois sous Safari. Et ça marche bien, très bien même. A une exception prêt : le bout de javascript qui sert pour gérer les dates.

Deuxième point positif, aujourd'hui j'ai passé ma journée sur notre serveur local -- qui lui tourne sur Ubuntu -- à essayer de faire avancer des choses sous Linux. Le bilan n'est pas négligeable. Tout d'abord le plantage et la récupération de la base Berkeley_db (celle-là même qui sert au dépôt Subversion). Ensuite l'installation d'Eclipse (encore plus facile que sous Windows) : j'ai presque commencé à y prendre goût grâce à sa gestion des plugins. Très dommage que le serveur ne soit pas assez rapide pour faire tourner l'application de façon satisfaisante.

Et maintenant que la sauvegarde est terminé, je file sur un poste avec Windows pour lire mes emails avec mon Pegasus préféré ;-)

Les avantages de la programmation en binôme

mardi 5 avril 2005 :: perrick :: Extreme Programming :: 3 commentaires :: aucun trackback

Avec les scéances qui s'enchaînent, le temps passé en hack mode ou dans la zone s'allonge régulièrement. Le plus impressionant reste la facilité avec laquelle on revient dans cet état si précieux. Pendant une pause pipi, l'autre continue à écrire des tests ou à en faire passer : la synchronisation est très rapide. La télépathie s'y approche à grand pas. Blague à part, je me demande si certains ont vécu de telles sensations. Pour tous les autres avantages, un papier assez complet existe (mais en anglais) : It Takes Two to Tango.

Note à soi-même : surtout ne pas se laisser tenter par les emails qui arrivent au fil de l'eau. Non seulement la plupart sont du spam mais en plus ils n'intéressent pas le binôme. Depuis que j'ai récupéré mon portable avec une nouvelle carte mère et que le PC de développement ne sert qu'à ça, la différence est flagrante.