Quand Lille se rêve pour les 0,01% en quête d’investissement immobilier

vendredi 5 mai 2017 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

Je garde de mon temps à Londres le plaisir dominical d’un journal. Un petit tour au kiosque pour acheter The Guardian ou The Observer, survoler plus ou moins rapidement les nombreux suppléments, commencer par la fin le journal proprement dit (autrement dit le sport, of course), relire la chronique d’Alexander Chancellor, finir avec les doigts plein d’encre. Au détour d’un week-end, c’est un Financial Times, apporté par une soeur après d’une traversée en Eurostar, qui arrive à la maison : certes les pages sont roses, mais la madeleine refait surface. Une bouffée londonienne…

Comme avec tous les journaux « professionnels » (du Marin à Eco121), je prends plaisir à découvrir des sujets qui ne m’intéressent pas directement : ils permettent de s’offrir à peu de frais un point de vue original, de toucher du doigt des problématiques qui nous impacteront plus tard ou de découvrir comment une industrie fait face à ses nouvelles contraintes.

Et puis en page 4 du supplément House & Home, une photo attire mon attention. Sa légende ? France - Lille Centre, Mansion transformed into a guest house (…). Appartement included. €2,990,000

Une 'Mansion' à Lille - France

Lille serait donc devenu une destination possible pour de riches investisseurs internationaux ? Ces 0,01% qui peuvent faire autre que rêver en consultant les annonces immobilières d’un appartement parisien, d’un manoir dans le Kent ou d’une résidence secondaire en Caroline du Sud.

Sauf que n’est pas Paradise Island - Bahamas ou Lavender Hours - Fulham qui veut. Vous aurez peut-être repéré comme moi non seulement l’affiche publicitaire qui cache une partie de la façade mais aussi les trois voitures, trop communes pour faire croire à un quartier Upper middle class. C’est à ce genre de détails qu’on voit la distance qu’il reste à parcourir pour que Lille puisse se prétendre ville-monde, quand bien même le Brexit rebat quelques cartes.

Des maisons de luxe en Grande-Bretagne

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://onpk.net/tb.php?id=671