L'abandon des territoires périurbains est une légende

jeudi 11 avril 2019 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Jacques Lévy interviewé dans La Gazette des Communes :

L’abandon des territoires périurbains est une légende. Une antienne des sénateurs et des élus des zones à faible densité qui bénéficient plutôt du système, mais trouvent que ce n’est jamais assez. Contrairement à ce que dit Christophe Guilluy, ce sont les contribuables des grandes villes qui paient pour les autres.

Un écho franco-français aux travaux de Strong Towns et d'Urban 3 qui montrent à quel point les banlieues périurbaines sont effectivement subventionnés par les centres urbains (riches et pauvres) via la puissance publique. A commencer par le réseau routier, absolument vital (ou pas) pour son mode de vie.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://onpk.net/tb.php?id=719