Bienvenue dans l’anthropocène ! (1/4) Où le vivant s’effondre

mardi 14 mai 2019 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Une plongée en onde dans l'anthropocène par Tao Favre, réalisée par Gaël Gillon (sur France Culture) :

Un champ. Pour certains c’est la campagne. Pour d’autres un paysage d’apocalypse. Au Sugarloaf State Park, au nord de la Californie, le paysage sonore jusqu’au début des années 2000 y était très riche. Depuis 2004 les choses se sont mises à changer radicalement à cause du réchauffement climatique. Depuis 2011, il y a une sécheresse dramatique. A Niort, les oiseaux ne chantent plus, on y parle de printemps silencieux. A Palavas, on fait des recherches en aquaculture pour sauver les mers et l’océan. En Ardèche, on se bat pour la conservation d’habitats. C’est un temps nouveau, aux résonnances eschatologiques : l’anthropocène. Un temps où l’impact humain est tel qu’il modifie le système terre et bouleverse l’équilibre de la biosphère. Un équilibre qui avait jusque-là prévalu et qui caractérisait l’époque géologique précédente, l’holocène.

Les quatre épisodes datent de début janvier 2019 et sont un pur bijou de radio public : très documenté, élégamment monté, particulièrement pédagogique. Je me régale de cette balado-diffusion depuis quelques jours... Les noues d'Euratechnologies et les platanes de l'avenue de l'Hippodrome (à Lambersart) prennent au passage une nouvelle dimension.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://onpk.net/tb.php?id=729