Journal d’une quarantaine : samedi 14 mars 2020

samedi 14 mars 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Quand je lève mon nez en ville, il me vient parfois l'envie de prendre une photo : un nouvel immeuble qui pousse, un panneau incongru, un arbre maltraité. Vous les avez peut-être croisés dans mes promenades urbaines. Mais jeudi matin, à peine la photo prise que mon téléphone s'éteint brusquement alors que le niveau de batterie atteignait largement les 65%. Sentant la pandemie se développer, j'ai profité de ma pause du midi pour aller m'approvisionner chez Apple : pas question d'avoir ce type de stress en période de coronavirus. Faut croire que j'ai bien fait : Apple à annoncé aujourd'hui la fermeture de tous ses magasins (il faut bien que leur trésorerie leur serve à quelque chose).

Avec les filles ce matin, on a fait un tour au parc : on y a prélevé des jeunes pousses d'arbre dans le bac à sable. En rentrant à la maison, elles les ont transplantés dans des petits pots en verre avec un peu de terre. Au moins eux pourront grandir tranquillement ! On pourra les observer...

Jeunes pousses d'arbre
Jeunes pousses d'arbre
Jeunes pousses d'arbre

Quelques courses supplémentaires cet après-midi. Un passage à la jardinerie du coin pour prendre des graines de salade, de courgette, de carotte. Et de radis. Si on les plante demain, on devrait pouvoir les goûter avant la fin de la quarantaine : ce sont les légumes qui poussent le plus vite, en trois semaines. Un autre au supermarché pour découvrir trois rayons plus vides qu'à l'ordinaire (les pâtes, les mouchoirs et les couches pour fuites urinaires légères). Les personnes âgées ont bien compris le message.

Moins de pâtes au supermarché
Moins de mouchoirs au supermarché
Moins de couches pour fuites urinaires légères au supermarché

Je digère moins le non-report des municipales : c'est le premier cas de discorde à la maison. Peggy restera à la maison. J'irai voter, avec la ferme conviction que le deuxième tour sera annulé. Il faut croire que 76% des français n'avaient pas compris le 5 mars ce qu'une exponentielle veut dire. Que le 12 mars, le Président de la République non plus. Et que le 14, le Premier Ministre toujours pas.

En France, il y avait 4480 cas confirmés, 91 décès et 12 guérisons. Et des feuilles qui attendent de devenir arbre dans des pots de yaourt.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://onpk.net/tb.php?id=754