Journal d’une quarantaine : mardi 17 mars 2020

mardi 17 mars 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'ai effectué un dernier passage au Red Stone ce matin, le temps de prêter à la stagiaire un ordinateur portable (désinfecté à la lingette), de récupérer le courrier, le chéquier et une ramette de papier pour la maison et d'arroser les plantes. Et le temps d'un petit pincement en tournant la clé dans le barillet. Heureusement l'équipe est au top : nos outils internes sont désormais tous opérationnels (vidéo-conférences, messagerie instantanée) et les échanges y fleurissent.

A la maison ce fut le grand ménage extérieur. Le printemps est arrivé avec les premiers papillons et autres bourdons. On a sorti les transats, les tables et chaises pour faire un atelier « nettoyage ». L'apéro a quand même eu lieu à l'intérieur : entre la terrasse qui attend son deuxième coup de nettoyer haute-pression et le fond de l'air plutôt frais, on a préféré profiter du canapé !

Nous avons aussi reçu des masques : Éphéméride, l'atelier de notre amie Constance a mis en stand-by sa production de créations haute-couture pour mariées et s'est lancée dans l'économie de guerre. Vu le peu de personne qui en porte, je me dis que le symbole est probablement plus fort.

Des masques de haute couture

En France, il y avait 7683 cas confirmés, 148 décès et 12 guérisons. Et un voisin qui a passé sa tondeuse pendant qu'un autre élaguait un arbre mitoyen.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.