Journal d’une quarantaine : lundi 30 mars 2020

lundi 30 mars 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Avec Gisèle, nous sommes allés vérifier que l'école était bien toujours fermée. Dans la cour de récréation, ce sont les pâquerettes qui en profitent pour reprendre leurs droits. Tous comme les pigeons qui marquent leur territoire sur les voitures immobiles.

Droit des pâquerettes
Droit des pigeons

Peggy a organisé son premier atelier "yoga". Je galère.

Atelier yoga
Atelier yoga
Atelier yoga

OVH a eu une panne sérieuse vers 16h : plusieurs de nos serveurs ont perdu leur connexion. Et des clients appellent. Heureusement que le problème a été relativement vite résolu de leur côté : sans personne au bureau, la situation aurait vite pu devenir critique si la panne avait exigée un déplacement de notre part. Je comprends mieux pourquoi David Dufresne met le résultat de son Speedtest Internet dans son carnet : la connexion ne fait pas encore parti des domaines garantis par un service publique. À la maison : ping = 9 ms, download = 133.05 Mbps, upload = 95.06 Mbps.

Les garanties de service public de la MEL

En France, il y avait 40704 cas confirmés, 2609 décès et 7226 guérisons. Et la possibilité de ré-utiliser ces masques dont on manque si cruellement.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.