Journal d’une quarantaine : samedi 4 avril 2020

samedi 4 avril 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Même confinés, nous sentons la pression qui diminue le week-end. Ce samedi s'annonce beau : les filles sortent dans la jardin sans manteau. On en profite aussi pour rattraper un peu le retard pris sur le ménage.

Madeleine se souvenait vaguement d'un Petit Ours Brun qui faisait un téléphone avec des pots de yaourt. Après avoir expérimenter toute seule avec du papier roulé et scotché aux pots de yaourt, elle est revenu à la charge. Comment est-ce que ça pourrait marcher ? C'est quoi une onde ? Où y a-til du fil de cuisine ? Pourquoi ne puis-je pas utiliser un cutter pour faire le trou dans les pots de yaourt ?

Téléphone yaourt
Téléphone yaourt
Téléphone yaourt

Elle était ravie du résultat !

File d'attente à l'extérieur d'O'Tera

J'ai aussi fait mon tour hebdomadaire chez O'Tera. Il y avait une file d'attente à l'extérieur : il faudra que je trouve un moment moins populaire que le samedi à 13h45. A l'intérieur, tout le personnel est désormais équipé d'une visière en plexiglas au minimum, la plupart ajoutent un masque en dessous. En arrivant aux caisses, j'ai remarqué qu'un vendeur visiblement peu expérimenté recevait des instructions sur certaines procédures de la part d'un autre jeune homme qui avait fait ses courses en même temps que moi. Sans visière, ni masque. Forcément. Les précautions s'arrêtent-elles quand sonne la fin du turbin ? De retour à la maison, il fallait quand même prendre 40 minutes supplémentaires pour laver les fruits & légumes pièce à pièce.

Une amie externe - en 6e année - a été affectée en réanimation pour son stage. Le concours de l'ECN sera particulièrement cruel cette année.

En France, il y avait 89953 cas confirmés, 7560 décès et 15438 guérisons. Et des cailloux en moins dans le jardin.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.