Journal d’une quarantaine : lundi 6 avril 2020

mardi 7 avril 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

En rangeant sa maison, ma mère a retrouvé des fils à broder et des bracelets brésiliens. Ceux-là même que nous n'avions jamais terminé avec mon frère et mes soeurs. Ils ont fait un aller simple jusque chez nous via la Poste. Madeleine n'a pas trop aimé mon choix de l'époque : visiblement un bracelet "bleu & blanc" est moins stylé pour une fillette en 2020 que pour un petit garçon à la fin des années 1980.

Atelier broderie
Atelier broderie

Première après-midi avec un peu de pluie : on a sorti des jeux de société, un Scrabble et des cartes d'un Memory. On a légèrement adapté les règles pour que Gisèle y trouve du plaisir. Heureusement que le soleil a pointé le bon de son nez pour qu'elle puisse faire quelques aller-retours en draisienne dans le jardin. Heureusement qu'ils sont longs ces jardins des maisons 1930. Heureusement.

En France, il y avait 98010 cas confirmés, 8911 décès et 17250 guérisons. Et un vieux garçon qui ré-écoute les fabulettes d'Anne Sylvestre en écrivant son billet quotidien.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.