Journal d’une quarantaine : samedi 11 et dimanche 12 avril 2020

dimanche 12 avril 2020 :: perrick :: Quarantaine 2020 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Hier j'ai réussi à rater des falafels en sachet. Sur le paquet, il est prescrit d'ajouter de l'eau : j'ai longtemps hésité entre de l'eau froide et de l'eau chaude, entre un verre ou deux. Et puis j'ai commencé par mettre de la froide. Pris de remords, je me suis dis que de la tiède aurait été un meilleur compromis. Le temps d'ajouter de la chaude, qu'il y en avait deux fois plus que nécessaire : nous avons donc mangé des galettes de falafels. Peggy a été assez gentille pour me dire qu'elle les préférait comme ça.

Falafels
Falafels

La Reine des Neiges 2 n'a rien pu faire contre la sonnerie de 20h : nous étions en pleine fuite d'Anna quand l'appel des applaudissements a retenti. Aussitôt Madeleine et Gisèle se sont précipitées dehors pour participer à notre principale vie sociale. Leur énergie est contagieuse, peu à peu de nouveaux voisins sortent sur leur perron.

Ce matin, j'ai aussi réussi à rater des gauffres de Liège, la variété moelleuse, avec du sucre à l'intérieur. La pâte n'avait pas gonflé. Les filles ont été sincères : une bouchée fut suffisante pour préférer la brioche.

La chasse aux oeufs fut un succès plus franc. Les radis et les salades avaient rarement eu autant de visites si tôt après la rosée.

Oeufs de Pâques
Oeufs de Pâques
Oeufs de Pâques

Pendant la sieste, j'ai supprimé une notice qui appraissait ponctuellement dans les logs d'Opentime. Le commit m'a ensuite renvoyé 8 échecs (pour 42116 succès) dans la suite de tests automatisés, ceux du dimanche qu'on ne voit jamais la semaine. J'ai eu droit à une petite dose d'endorphine (ou était-ce de la dopamine) une fois retrouvée la barre verte.

Ce soir, on aménage un peu la maison : le confinement s'est installé et on se prépare doucement à ne plus pouvoir déposer les filles à l'école avant septembre. Thierry Crouzet avec ses scénarios de sortie de confinement me semble bien optimiste. D'autant plus qu'un déconfinement sans école ne me servirait qu'à aller courir plus souvent : il faudra encore nous occuper des filles tous les jours.

En France, il y avait 133667 cas confirmés, 14412 décès et 27469 guérisons. Et Peggy qui me fait découvrir les albums de Chilly Gonzales : un air d'optimisme s'invite dans le salon.

Vos commentaires et/ou trackbacks

Aucun commentaire, ni de trackback pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.