Huit bouquins lus, la trentième vague

mercredi 21 juillet 2021 :: perrick :: Livres :: aucun commentaire :: aucun trackback
  1. L’économie désirable de Pierre Veltz
    Le monde a changé, et tandis que les initiatives locales foisonnent (j’y participe même parfois, comme avec MLML), le niveau étatique apparaît comme le seul capable de forcer le passage du cap des contraintes écologiques. C’est donc pour rendre désirable cette mutation que Pierre Veltz plaide pour une économie « humano-centrée » : quitter le paradigme « garage - salon - cuisine » pour aller vers quelque chose de plus sobre, de plus vert, de plus distribuée, de plus planifiée. livres.onpk.net
  2. Lean et leadership de Cécile Roche
    Passer du « comment tu peux le faire » à « comment je l’ai fait » : c’est l’angle choisi par Cécile Roche pour son dernier opus. En interviewant patrons et directeurs, elle renverse sa position d’experte pour explorer de nouvelles facettes du Lean. Et ces dirigeants - français - se prennent donc au jeu de l’introspection et de l’exploration : celui qui leur permet de préciser comment ils (re)trouvent du plaisir et de l’intérêt pour leur métier. Une chance (celle de découvrir le Lean) sur laquelle j’ai aussi eu la bonne idée de tomber. livres.onpk.net
  3. La Forêt sombre de Liu Cixin
    On continue la trilogie... livres.onpk.net
  4. La Mort immortelle de Liu Cixin
    Pas étonnant que Barack Obama ait demandé de lire le troisième volume en avant-première: le souffle de l’épopée est enivrant. Entre décryptage poétique et dérive spatio-temporelle, j’ai été transporté loin, très loin. livres.onpk.net
  5. Wardly Mapping, the Knowledge - part one de Simon Wardley
    Les billets de Simon Wardley étaient dans mon lecteur RSS depuis très longtemps mais comme j’avais pris ses explications en cours de route, j’étais resté sur un bas-côté numérique, sans les lire, le temps que l’opportunité repasse. C’est donc un certain Mark Craddock qui m’en aura fourni l’occasion : en publiant en livre cette somme de billets, il utilisait toute la puissance des Creative Commons et m’offrait au passage la possibilité de me rattraper en dévorant un kilogramme de papier. Et donc d’y puiser enfin des techniques pour penser « stratégie ». On y retrouve bien sûr des traits communs avec la « stratégie Lean », à commencer par l’importance de mettre l’utilisateur (ou le client) au centre et par la nécessité de connaître l’environnement (les concurrents, la société, les fournisseurs). Reste que l’axe « genèse / sur-mesure / produit / commodité » apporte une approche toute particulière au travail cartographique. livres.onpk.net
  6. The Scottish Enlightenment de Arthur Herman
    Dix années à Londres m’avaient bien fait comprendre que l’Angleterre n’était pas le Royaume-Uni. Mais je n’avais jamais réalisé à quel point l’Écosse avait été cruciale pour la révolution industrielle en Grande-Bretagne et pour l’empire britannique, aussi bien du côté intellectuel que matériel d’ailleurs. Dans cette biographie territoriale, l’auteur propose de remettre quelques pendules à l’heure d’Édimbourg ! Une lecture salutaire pour tenter de comprendre ce qui se joue derrière les référendums outre-Manche. livres.onpk.net
  7. A month in Sienna de Hisham Matar
    Un écrivain d’origine libyenne déambule à Sienne, entre souffrance familiale, rencontres fortuites, exploration architecturale et auscultation des oeuvres majeurs de la renaissance locale. Avec le privilège de pouvoir retourner au musée s’imprégner de l’esprit des peintres du passé. Et c’est ma propre mélancolie qui remonte, à l’époque où je pouvais aller m’assoir périodiquement dans la pièce des Rothko de la Tate Gallery sans être dérangé, pour 5 ou 30 minutes, n’importe quel jour de la la semaine : Hisham Matar l’évoque avec tellement de délicatesse. livres.onpk.net
  8. Où suis-je ? de Bruno Latour
    « Non, décidément, [un héros de roman] ne peut calmer ses inquiétudes qu’en posant son regard sur la lune. » Maintenant que nous sommes bloqué sur terre (merci le confinement), Bruno Latour nous invite à l’exploration des nos inter-dépendances avec et au sein de Gaïa : la métamorphose a commencé. livres.onpk.net

An example of successful innovation by distributed teams: academia

mercredi 14 juillet 2021 :: perrick :: Notes :: un commentaire :: aucun trackback

Matt Clancy explore en détail l'impact de la collaboration à distance sur les productions scientifiques. Et ses conclusions résonnent très fort avec mes propres intuitions :

First, I suspect proximity might be quite important for forming working relationships, but less important for maintaining them. Second, the importance of local colleagues is declining over time.

Chez No Parking, cela se traduit par une règle simple : les stagiaires et les néo-salariés doivent venir au bureau le plus souvent possible, accompagnés de leur tuteur et/ou de leur responsable. Tandis que les autres peuvent décider plus librement de travailler à la maison ou ailleurs.