Huit bouquins lus, la trentième vague

mercredi 21 juillet 2021 :: perrick :: Livres :: aucun commentaire :: aucun trackback
  1. L’économie désirable de Pierre Veltz
    Le monde a changé, et tandis que les initiatives locales foisonnent (j’y participe même parfois, comme avec MLML), le niveau étatique apparaît comme le seul capable de forcer le passage du cap des contraintes écologiques. C’est donc pour rendre désirable cette mutation que Pierre Veltz plaide pour une économie « humano-centrée » : quitter le paradigme « garage - salon - cuisine » pour aller vers quelque chose de plus sobre, de plus vert, de plus distribuée, de plus planifiée. livres.onpk.net
  2. Lean et leadership de Cécile Roche
    Passer du « comment tu peux le faire » à « comment je l’ai fait » : c’est l’angle choisi par Cécile Roche pour son dernier opus. En interviewant patrons et directeurs, elle renverse sa position d’experte pour explorer de nouvelles facettes du Lean. Et ces dirigeants - français - se prennent donc au jeu de l’introspection et de l’exploration : celui qui leur permet de préciser comment ils (re)trouvent du plaisir et de l’intérêt pour leur métier. Une chance (celle de découvrir le Lean) sur laquelle j’ai aussi eu la bonne idée de tomber. livres.onpk.net
  3. La Forêt sombre de Liu Cixin
    On continue la trilogie... livres.onpk.net
  4. La Mort immortelle de Liu Cixin
    Pas étonnant que Barack Obama ait demandé de lire le troisième volume en avant-première: le souffle de l’épopée est enivrant. Entre décryptage poétique et dérive spatio-temporelle, j’ai été transporté loin, très loin. livres.onpk.net
  5. Wardly Mapping, the Knowledge - part one de Simon Wardley
    Les billets de Simon Wardley étaient dans mon lecteur RSS depuis très longtemps mais comme j’avais pris ses explications en cours de route, j’étais resté sur un bas-côté numérique, sans les lire, le temps que l’opportunité repasse. C’est donc un certain Mark Craddock qui m’en aura fourni l’occasion : en publiant en livre cette somme de billets, il utilisait toute la puissance des Creative Commons et m’offrait au passage la possibilité de me rattraper en dévorant un kilogramme de papier. Et donc d’y puiser enfin des techniques pour penser « stratégie ». On y retrouve bien sûr des traits communs avec la « stratégie Lean », à commencer par l’importance de mettre l’utilisateur (ou le client) au centre et par la nécessité de connaître l’environnement (les concurrents, la société, les fournisseurs). Reste que l’axe « genèse / sur-mesure / produit / commodité » apporte une approche toute particulière au travail cartographique. livres.onpk.net
  6. The Scottish Enlightenment de Arthur Herman
    Dix années à Londres m’avaient bien fait comprendre que l’Angleterre n’était pas le Royaume-Uni. Mais je n’avais jamais réalisé à quel point l’Écosse avait été cruciale pour la révolution industrielle en Grande-Bretagne et pour l’empire britannique, aussi bien du côté intellectuel que matériel d’ailleurs. Dans cette biographie territoriale, l’auteur propose de remettre quelques pendules à l’heure d’Édimbourg ! Une lecture salutaire pour tenter de comprendre ce qui se joue derrière les référendums outre-Manche. livres.onpk.net
  7. A month in Sienna de Hisham Matar
    Un écrivain d’origine libyenne déambule à Sienne, entre souffrance familiale, rencontres fortuites, exploration architecturale et auscultation des oeuvres majeurs de la renaissance locale. Avec le privilège de pouvoir retourner au musée s’imprégner de l’esprit des peintres du passé. Et c’est ma propre mélancolie qui remonte, à l’époque où je pouvais aller m’assoir périodiquement dans la pièce des Rothko de la Tate Gallery sans être dérangé, pour 5 ou 30 minutes, n’importe quel jour de la la semaine : Hisham Matar l’évoque avec tellement de délicatesse. livres.onpk.net
  8. Où suis-je ? de Bruno Latour
    « Non, décidément, [un héros de roman] ne peut calmer ses inquiétudes qu’en posant son regard sur la lune. » Maintenant que nous sommes bloqué sur terre (merci le confinement), Bruno Latour nous invite à l’exploration des nos inter-dépendances avec et au sein de Gaïa : la métamorphose a commencé. livres.onpk.net

An example of successful innovation by distributed teams: academia

mercredi 14 juillet 2021 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Matt Clancy explore en détail l'impact de la collaboration à distance sur les productions scientifiques. Et ses conclusions résonnent très fort avec mes propres intuitions :

First, I suspect proximity might be quite important for forming working relationships, but less important for maintaining them. Second, the importance of local colleagues is declining over time.

Chez No Parking, cela se traduit par une règle simple : les stagiaires et les néo-salariés doivent venir au bureau le plus souvent possible, accompagnés de leur tuteur et/ou de leur responsable. Tandis que les autres peuvent décider plus librement de travailler à la maison ou ailleurs.

Will deep understanding still be valuable?

mercredi 30 juin 2021 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Chaque semaine, je fais un Gemba Code avec un membre de l'équipe. On prend une erreur qui est arrivée dans les logs et on tente d'aller au bout de sa compréhension et de sa correction. Et à chaque fois, je suis surpris de ce qu'on trouve, même derrière un bug trivial, même derrière un cas tordu...

Alors quand un vieux de la vieille - Eric Sink - parle de son parcours et de sa quête pour comprendre comment ça marche, j'en profite pour lui donner un peu d'écho.

In my nearly 4 decades of writing code, I have consistently found that the most valuable thing is to know how things work. Nothing in software development is more effective than the ability to see deeper. To borrow Joel Spolsky's terminology, I claim that almost all abstractions are leakier than you think, so it is valuable to see through them.

Superhistory, Not Superintelligence

mercredi 12 mai 2021 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Venkatesh Rao est un de ces penseurs qui nous gratifie de temps en temps d'une fulgurance : une de ces idées qui fait basculer notre perception de la réalité, en tout cas la mienne. Après avoir réfléchi sur le temps à l'heure numérique, il explore comment l'Intelligence Artificielle bouscule nos propres boucles d'apprentissage en compressant un temps que l'on pensait incompressible, celui de la relation maître-élève. Ce n'est pas une forme de super-intelligence mais plutôt de la super-histoire...

So a modern player trained in a well-designed learning loop against the latest AIs has a true "player age" that is some function of their biological age, and their inherited "AI age" that is a measure of the human-equivalent experience time latent in the training data. So perhaps by virtue of growing up playing against chess programs on computers, Magnus Carlsen is really 200 years old. Whoever unseats Magnus Carlsen will be 2000 years old.

Note périmétrique XVII : prendre le temps de réparer le trottoir

jeudi 22 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: un commentaire :: aucun trackback

Deux ouvriers (des cantonniers ?) ont eu la charge de réparer le trottoir devant le bureau : une fois des gaines posées, il fallait remettre des pavés. Pendant un petit mois, ils ont avancé tranquillement sur leur chantier, sans grosses machines, sans bruit pour le voisinage, sans interruption pour le traffic.

Trottoir en cours de réparation - Lille
Trottoir en cours de réparation - Lille
Trottoir en cours de réparation - Lille

Techniquement cela ne doit pas être très éloigné du fonctionnement des Romains de l'époque impériale.

Trottoir en cours de réparation - Lille
Trottoir en cours de réparation - Lille

Et le résultat est bluffant : la transition avec l'ancien pavage se distingue à peine. Seules les feuilles mortes laissent apparaître la zone qui attend le passage des ouvriers. Le temps pourra passer tranquillement : dans 10 mois ou 10 ans, il y aura encore la matière première, le savoir-faire et la main d'oeuvre pour réparer telle ou telle section.

Trottoir en cours de réparation - Lille
Trottoir en cours de réparation - Lille

Un peu plus loin, le macadam n'aura pas la même chance. La mairie attend vraisemblablement que toute la rue soit défoncée pour engager des moyens : c'est probablement moins cher de refaire les trottoirs d'un coup, avec des rouleaux compresseurs pour tasser la couche de granulats et de bitume. Cela ne sentira pas bon pendant une jour ou deux et puis on oubliera ces lignes qui rappellent presque l'émail craquelé et marbré de fines lignes noires d'un bol Raku.

Trottoir en attente de réparation - Lambersart
Trottoir en attente de réparation - Lambersart
Trottoir en attente de réparation - Lambersart
Trottoir en attente de réparation - Lambersart

Reste à savoir si un artiste aura le temps d'imprimer sa marque entre temps.

Trottoir réparé - Saint André lez Lille

Note périmétrique XVI : combien d'occasions perdues avec les dents creuses ?

mercredi 21 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

À chaque fois que je fais face à un nouveau chantier, une pointe de déception me touche : encore un cliché qu'il aurait fallu avoir pris un mois plus tôt.. Je me console alors en revenant quelques semaines ou mois plus tard, en espérant trouver une maison supplémentaire, intégrée dans la rue, alignée avec ses voisines, avec peut-être un parti-pris architecturale.

Parcelle en transformation - Lambersart
Parcelle en transformation - Lambersart

Il y avait un début d'ossature bois, il n'y a finalement que deux parkings couverts. Et deux places supplémentaires protégées par une signalisation "interdiction de stationner" et - de fait - réservées aux propriétaires.

Parcelle transformée - Lambersart

Des occasions supplémentaires perdues pour une ville plus piétonne, plus résiliente et plus agréable.

Parcelle transformée - Lambersart
Parcelle transformée - Lambersart

Note périmétrique XV : planter quelques arbres et laisser l'ombre aux voitures

mardi 20 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

La précédente équipe municipale de Lambersart avait fait le choix d'un « terre-plein central avec stationnement à l’intérieur ». Maintenant que les travaux se terminent peu à peu, il est temps de prendre la mesure des choix effectués.

Ombre pour voitures - Lambersart
Ombre pour voitures - Lambersart
Ombre pour voitures - Lambersart

Je n'avais pas réalisé qu'il s'agissait en fait d'un parking ombragé pour voitures. Et que les piétons devraient se passer des bienfaits des feuille des arbres, le jour où elles arriveront.

Ombre pour voitures - Lambersart

Note périmétrique XIV : le mur et le toit pour un petit coin de paradis

lundi 19 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Petite balade à la campagne, autour d'un petit bois où l'on a déposé les remblais du canal de la Deûle construit un demi-siècle plus tôt.

Les filles jouent avec des copines à construire une vraie maison, avec un toit et un mur. Elles chercheront même où se mettre en cas de la pluie : heureusement (?) le ciel est resté bleu.

Construction en bois mort - Lambersart
Construction en bois mort - Lambersart
Construction en bois mort - Lambersart
Construction en bois mort - Lambersart
Construction en bois mort - Lambersart

C'est fou comme le point de vue peut changer la perspective...

La maison peut s'envoler ou attendre d'autres rêves.

Note périmétrique XIII : planter du houblon au printemps pour récolter une bière en hiver

dimanche 18 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Je me suis raccroché au collectif Houbl-on sur le tard mais mon pied de houblon - un parmi les 140 - est bien arrivé le week-end dernier.

Collectif Houbl-on - Lambersart
Collectif Houbl-on - Lambersart
Collectif Houbl-on - Lambersart

Et l'effet création de lien : je viens de commencer ma quête des autres planteurs !

Collectif Houbl-on - Lambersart

Note périmétrique XII : quand la Deûle s'éteint d'un côté pour mieux s'éclairer de l'autre, par sûr que l'écosystème en profite

samedi 17 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Courant 2017, la Ville de Lille a mis en place un projet de LUmière Citadine Optimisée pour L'Environnement.

Projet Luciole - Lille
Projet Luciole - Lille

Les lampadaires s'allument quand ils détectent le passage d'un promeneur ou d'un sportif, pour s'éteindre automatiquement 20 secondes plus tard.

Projet Luciole - Lille
Projet Luciole - Lille

Project expérimental financé à 70% par l'Union Européenne, il doit permet de re-créer une trame noire le long de la Deûle et d'y favoriser la bio-diversité (à commencer pour les chauves-souris).

Projet Luciole - Lille

Deux ans plus tard - en 2019 - c'est au tour de l'écluse du Grand Carré, toujours sur la Deûle, de subir une phase de modernisation : après 40 années, il était visiblement temps de revoir certains ouvrages d'art. Il faut passer en grand gabarit, puis en 24h/24. L'accès au quai est bloqué d'abord pour la durée des travaux puis définitivement. Et on installe de l'éclairage intense, toutes les nuits, toute la nuit, le long de cette "trame noire".

Ecluse du Grand Carré - Lille
Ecluse du Grand Carré - Lille
Ecluse du Grand Carré - Lille

Pas certain que les chauves-souris ne se moquent pas de nous et de notre vaste programme d’animations nautiques pour l'occasion... Comme si nos ingénieurs ne savaient pas détecter l'approche d'un bâtiment de 80 mètres de long pour 11,50 de large. D'autant plus que ces grosses péniches naviguent de nuit avec de très puissants projecteurs à leur proue.

Ecluse du Grand Carré - Lille
Ecluse du Grand Carré - Lille
Ecluse du Grand Carré - Lille

Note périmétrique XI : mutation urbaine à Lambersart, même Lidl pousse jusqu'au trottoir

vendredi 16 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Il y quelques mois, le magasin Lidl de Lambersart était en retrait de la rue : les piétons devaient traverser un morceau de parking pour rentrer dans le magasin. No parking, no business disait l'adage.

Supermarché Lidl, avant travaux de 2021 - Lambersart

Quel ne fut pas ma surprise de découvrir de découvrir récemment que la reconstruction du supermarché était en route et qu'il allait proposer une façade directement sur le trottoir.

Supermarché Lidl, pendant les travaux de 2021 - Lambersart
Supermarché Lidl, pendant les travaux de 2021 - Lambersart

Comme si le parking n'avait plus besoin de s'afficher en premier, que la voiture chutait de son piédestal et que les piétons redevenaient des clients prioritaires. Petit indice que Lambersart prenait - enfin ? - le chemin de la ville : cet espace où il faut constuire jusqu'au bord de chaque parcelle.

Supermarché Lidl, vue artistique post-travaux de 2021 - Lambersart

Il ne reste plus qu'à ajouter ces fameux piétons sur la vue artistique.

Note périmétrique X : graver une façade, déjà fait en 1866, encore faisable en 2021 ?

jeudi 15 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Les travaux d'Ann Sussman nous invitent à mesure l'impact de la Première Guerre Mondiale sur la santé mentale des architectes qui nous ont amenés la "modernité" avec son cortège de béton brut et de verre abrupt.

One reason modern architecture looked so different than past constructions was because its key 20th century founders literally didn’t see the world in a “typical” fashion. They couldn’t. Their brains had been either physically altered by the trauma of war or, like Le Corbusier, they had a genetic brain disorder. And while their recommendations for “good design”—a new world, a clean slate—certainly reflected their talent, ambition, and drive, their remedies also reflected their brains’ specific disorders.

Et si de méga-imprimantes 3D permettent de construire des maisons à la demande, le plus souvent la promesse est de faire vite, efficace et lisse. Pas forcément beau. Alors qu'il exite pourtant un autre type de machines-outils capable de faire des trous et des creux : le centre d'usinage CNC de pierre, qu'on trouve en mode table ou en version portable.

Alors on peut recommencer à rêver aux décorations et ornements qui reposent le regard et l'invitent à voyager tranquillement sur une façade, en quête d'une porte ou d'une fenêtre, gages d'une conversation ou d'un échange.

Les ouvriers de 1866 étaient déjà capables de telle prouesses.

Façade gravée - Lille
Façade gravée - Lille
Façade gravée - Lille

Et que dire de la délicatesse d'avoir reproduit le même motif en bas-relief au dessus de la porte d'entrée. Merci M. Émile Vandenbergh et ses équipes.

Façade gravée - Lille

Note périmétrique IX : des façades pour faire front avec la rue

mercredi 14 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

S'il est aussi tentant de construire par derrière, c'est aussi que par devant il est souvent délicat de se marier avec les habitations mitoyennes.

Extension par devant - Lambersart

Entre pastiche ironique et audace dédaigneuse, il n'est pas facile de se faire une place sur la grande flèche des temps architecturaux, même quand ils sont strictement vernaculaires.

Extension par devant - Lambersart
Extension par devant - Lambersart
Extension par devant - Lambersart
Extension par devant - Lambersart
Extension par devant - Lambersart
Extension par devant - Lambersart

Heureusement quand même que ces contrastes existent : ils seront la matière première pour que la génération suivante puisse faire le ménage dans ce qu'elle voudra garder et transmettre à son tour.

Note périmétrique VIII : construire par derrière pour aménager son chez-soi

mardi 13 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'avais été frappé à l'époque par le concept des demi-maisons au Chili. Suite à un grave tremblement de terre, l'agence Elemental, piloté par Alejandro Aravena, a proposé de construire des demi-maisons : pour le prix de 40m2, les propriétaires se retrouvaient avec une structure capable de contenir à terme 80m2 habitable, après des travaux qu'ils pouvaient faire ou faire faire, en fonction de leurs finances et de leurs envies.

Demi-maisons - Constitución, Chili

Dix années plus tard, Google n'a pas encore commencé à cartographier le quartier : je reste bloqué derrière les palissades du chantier.

Mais cela ne m'empêche pas de faire le parallèle avec les aménagements de maison de mon quartier. Si les façades sont souvent belles (à commencer par le style "art déco" typique des grandes heures de l'industrialisation entre fin XIXe et début XXe), les propriétaires ont un moyen bien balisé pour faire des aménagements : par derrière.

Affichage avant aménagement - Lambersart
Affichage avant aménagement - Lambersart
Affichage avant aménagement - Lambersart
Affichage avant aménagement - Lambersart
Affichage avant aménagement - Lambersart
Affichage avant aménagement - Lambersart

Puisque les Bâtiements de France sont plutôt tatillons pour les façacades (la Citabelle de Vauban est toute proche), on investit de l'autre côté. Et vu du jardin, il n'y souvent pas grand chose à envier aux débordements hétéroclites des favellas, les arbres en plus, les fils électriques en moins. Chacune des boîtes enchevétrées pourra être démontée et recombinée par les propriétaires suivants pour gagner une pièce à vivre ou un peu de lumière.

Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart
Aménagement par derrière - Lambersart

Note périmétrique VII : commerce cherche étages pour ville en repli démographique

lundi 12 avril 2021 :: perrick :: Quarantaine 2021 :: aucun commentaire :: aucun trackback

Le constat est crispant : Lambersart perd des habitants et cela finira par avoir des conséquences sur les finances publiques. D'autant plus que la mairie a décidé de ne pas lôtir ses dernières terres agricoles. Il ne reste donc qu'à remplir les trous et à construire un peu plus haut.

Commerce sans étages - Lambersart

Et parmi les abérrations léguées par le passé tout voiture des années 1970, il y a ces pseudo-centres de quartier qui ne comptent qu'un rez-de-chaussée : les commerçants ne peuvent pas habiter au-dessus de leur enseigne, ni diversifier même leurs revenus en louant des appartements à des étudiants, ni même bénéficier de voisins vigilants en dehors des heures d'ouverture.

Commerce sans étages - Lambersart
Commerce sans étages - Lambersart

Peut-être fallait-il compter sur une modernité électro-véhiculée pour y arriver ? Peut-être que cyclo-densifier peut patienter encore...

Commerce sans étages - Lambersart