Maison & Objet 2023, note V : mondialisation entre postures et reflets

lundi 23 octobre 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

En 2022, si la sur-présence des Coréens m'avait surpris, j'avais été particulièrement étonné par la non-présence de Chinois. Alors même qu'ils produisent la plupart des objets de nos maisons.

En 2023, j'ai enfin réussi à dénicher mon premier stand ouvertement chinois : Hundredicrafts fabrique des paravents en fil de soie. Un contre-pied complet puisqu'il met en avant des techniques artisanales et ancestrales. On est très loin de la consommation de masse !

Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023

Et c'est finalement sous une bannière britannique que j'ai découvert un effort de promotion de la culture chinoise.

Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023

Alors que les produits anglais se déguisent sous des bannières belges : le Brexit est passé par là, les stocks sont désormais sur le continent.

Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023

Peut-être plus déconcertant, un drapeau écossais semble prendre date avec le futur.

Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023

La mondialisation n'a pas encore fini de me faire des pieds de nez.

Maison & Objet 2023, note IV : ping et pong sont encore au bureau

jeudi 19 octobre 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

Les start-ups vont plutôt mal : l'écosystème est en train de basculer et on ne compte plus celles qui mettent la clé sous la porte à cause d'un nouveau tour de financement qui arrive trop tard.

Côté mobilier, la vague ne semble pas encore arrivée : il y avait de magnifiques tables de ping-pong, réversibles et multi-usages, symbole si emblématique des jeunes startupers.

Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023
Ping et pong sont au bureau - Maison & Objet 2023

À moins bien sûr que le marché visé ne soit plus celui des jeunes pousses en forte croissance et dopées aux levés de fonds mais le monde de la restauration qui sort d'une année 2022 très faste, mais s'attend à autre chose en 2023...

Maison & Objet 2023, note III : des coraux sans eau

mardi 17 octobre 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

Le corail va mal. À commencer par son plus grand et beau spéciment : la grande barrière de corail d'Australie. Mais aussi en France. Et en Tanzanie. Et aux Etats-Unis. Et entre les Philippines et la Malaisie. Partout en fait...

C'est peut-être pour cela qu'il est devenu une telle source d'inspiration pour les artistes, et les céramistes en particulier, qui peuvent user de ses formes si caractéristiques pour faire preuve de leur dextérité technique. Cela ne les fera pas revenir en un claquement de doigts, mais c'est un bel hommage.

Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023

Les curateurs du salon y ont été sensibles aussi : les structures céramiques de Julie Andrieu ont été primées. Elles pallient la dispartion d'un monde.

Coraux sans eau - Maison & Objet 2023
Coraux sans eau - Maison & Objet 2023

Maison & Objet 2023, note II : l'impression 3D change de dimension

jeudi 12 octobre 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

L'impression 3D a reçu ses lettres de noblesse : trois sociétés y ont été primées. Pour du mobilier de grand taille neutre en carbone et 100% ciculaire, pour des vases aériens produits à la demande, pour des tasses et des luminaires en peaux d'agrumes recyclés.

Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023

Ces explorations productives se retrouvent bien sûr aussi dans les allées avec des objets plus ou moins attendus : vase, luminaire, jeu d'échec, accessoire de bureau, statue décorative, etc.

Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023

Nous sommes là chez des petits producteurs : la plupart dipose d'une poignée de machines, au maximum une trentaine. Aucune ne va assez vite, et tout le monde jongle avec la qualité qui se dégrade rapidement quand on veut accélérer les cadences. Encore un de ces fameux trade-offs si chers au Lean.

Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023

J'ai quand même trouvé cette série de vases chez un grossiste : l'esthétique si caractéristique de l'impression 3D avec ses fines lignes semble avoir percée dans le grand public et dans la production de masse.

Une esthétique qu'on retrouve aussi chez des artisans qui ne font pas dans les processus additifs : ici on creuse du bois. Une deuxième preuve - s'il en fallait - de cette percée...

Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023

Et c'est finalement sur le stand d'un artiste coréen que j'ai trouvé l'usage que j'attendais : les baleines tiennent en équilibre sur un socle imprimé de résine noire. L'oeuvre a eu droit à un traitement de choix avec du bois, le support assume d'être un simple prototype en plastique...

Impressions 3D - Maison & Objet 2023
Impressions 3D - Maison & Objet 2023

Maison & Objet 2023, note I : du rose plein la vue

lundi 2 octobre 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

Comme toutes les traditions ancestrales, mes notes de Maison & Objet passent par leur deuxième édition.

Et après la morosité d'une reprise post-Covid, la couleur est au rendez-vous. Et pas n'importe quelle couleur, du rose ! Peut-être pour fêter le hall supplémentaire ?

Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023

J'ai rapidement émis la double hypothèse que 1/ l'effet Barbie jouait à fond et 2/ que les stocks de peinture rose avaient eu le temps de remonter.

À moins que les curateurs du salon aient tout simplement bien fait leur travail d'aiguillage de leurs exposants et de leurs visteurs... en dérogeant au traditionnel tapis rouge.

Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023

Et parmi les roses intéressants (parce que à contre-pieds de mes préjugés), j'ai trouvé ceux d'un chocolatier italien, d'un confiturier français, d'un stand taïwannais et d'un fabricant de matériel de cheminée.

Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023
Du rose - Maison & Objet 2023

Régis Medina : "Le Lean, c’est fait pour passer à l’échelle"

:: perrick :: Lean :: aucun commentaire :: aucun trackback

Parfois c'est en mettant les pieds dans le plat qu'on peut avancer : plutôt que de chercher des liaisons plus ou moins évidentes entre Lean et Agile, Régis Medina (qui a écrit des livres sur les deux sujets) préfère une réponse tranchante et décapante.

Et en cheminant, j’ai fini par réaliser qu’il n’y avait rien à voir entre le lean et l’agilité. [...] Il y a des inspirations mais, pour une raison pédagogique, je propose de considérer qu’il n’y a juste rien en commun entre les deux. Ce sont deux intentions différentes. L’agile, c’est un système de production pour développer du logiciel. Cela décrit des façons de s’organiser à plusieurs pour produire quelque chose. Le Lean, c’est une méthode personnelle d’apprentissage pour progresser dans sa carrière de manager. C’est clairement une méthode de dirigeant et de dirigeante.

Et comme il est toujours utile de répéter les évidences, surtout quand on les pratique depuis plusieurs années désormais, le Lean est bien un outil pour dirigeant : je ne pourrais plus faire autre chose. Et j'entends le même son de cloche dans mes équipes régulièrement ;-)

Journée Portes Ouvertes chez No Parking, le 19/10/2023

mercredi 27 septembre 2023 :: perrick :: No Parking :: un commentaire :: aucun trackback
Journée Portes Ouvertes chez No Parking, le 19/10/2023

Lors d’une après-midi ouverte à tous, l'équipe de No Parking sera heureuse de vous faire découvrir notre univers à travers différents temps forts :

Ces temps forts seront suivis d’un moment convivial autour d’une bonne bière locale pour échanger ensemble et découvrir les locaux de No Parking, notre métier et nos services. Quelques surprises sont au programme, venez nombreux !

Pour en savoir plus et pour indiquer votre venue, rendez-vous sur LinkedIn (c'est un évènement plutôt pro donc).

Why I Help Maintain a 3000-year-old Geoglyph - Long Now

mercredi 13 septembre 2023 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Les débuts d'Opentime, le logiciel de gestion du temps et de suivi d'activité que j'ai créé, c'était il y a bientôt 20 ans. Deux décennies de maintenance et d'évolution. Et c'est donc en travailleur patient et régulier que je m'extasie devant la prouesse des géoglypheurs du Cheval blanc d'Uffington, la plus ancienne figure de craie connue en Angleterre : 3000 ans de soins continus.

For three thousand years, communities in the Berkshire Downs and beyond have traveled here to transport limestone rocks from the nearby quarry and beat a new layer of chalk into the contours of the Bronze Age icon. Such maintenance has endured through revolution and reformation, civil war, foreign occupation, pestilence and plague. It was a tradition already centuries deep by the time Caesar set foot on this island and one that endures long after Rome's demise.

The Mystery of the Bloomfield Bridge

mardi 5 septembre 2023 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Il n'y a que sur les internets qu'on peut retrouver une telle prose historique : Tyler Vigen explore les raisons de l'existence improbable d'un pont pédestre au dessus d'une autoroute, le pont Bloomfield (entre Bloomington et Richfield, dans l'état du Minnesota).

The internet is a good place to start. The bridge has a plaque that reads "Federal Aid Project FAI 494-4-32 Minnesota 1959." So I tried searching for the project number. Unfortunately, searches for Federal Aid Project 494-4-32 (or any iteration thereof) yields absolutely nothing. "494 bridge construction" is an even more useless search. There is a federal aid project records site, but it only goes back to 1992. I never would have expected to learn so little from such an audacious plaque! Why even have the plaque if it doesn't link to anything?

Je vous laisse découvrir la suite de cette exploration joviale et triviale, à la recherche d'indices concordants dans des archives étatiques. De l'histoire anecdotique bien sûr, mais en temps réel ou presque.

Se battre pour l'eau et pour les rivières en Europe

vendredi 18 août 2023 :: perrick :: Ecologie :: aucun commentaire :: aucun trackback

Enfin ! Les filles hier - jeudi 17 août - et les garçons ce matin ont réussi à faire leur «test-event» de triathlon au format olympique à Paris avec la course de natation dans la Seine. Les Parisiens devront encore attendre 2 ans :

À partir de 2025, le grand public est censé pouvoir se baigner dans la Seine sur trois sites : le Bras Marie (IVe arrondissement), Grenelle (XVe) et Bercy (XIIe), a précisé Anne Hidalgo le 9 juillet. Les plans d’eau seront «surveillés», «délimités par des bouées» et accessibles au moyen d’un «ponton», selon la municipalité.

Les Anglais sont plus mal lotis : on ne compte plus les scandales liés aux sociétés de gestion de l'eau. Privatisées dans les années 1990 et restées en situation de monopole territoriale, elles vont devoir répondre de leurs actions lors d'un méga-procès : 20 millions de personnes touchés - à travers une action de groupe - pour 1 milliard £ d'amende (finalement à peinte 50 £ par personne) pour des pollutions à répétition.

Entre l'Allemagne et la Pologne, coule l'Oder mais à l'été 2022 plusieurs centaines de poissons étaient retrouvés morts à la surface de l'eau. Un an plus tard, l'égout coupable a été démasqué et des travaux de nettoyage, dépollution et re-naturation continuent. Et comme souvent, on débusque au passage une petite équipe qui œuvrait depuis des lustres avec des moyens dérisoires...

Reste qu'à Lille, il faut encore attendre pour que nous puissions nous baigner dans la Deûle. Même si bien sûr la jeunesse n'a pas toujours cette patience. Ce n'est pas comme si avec les dômes de chaleur qui arriveront plus fréquents sur nos territoires, la baignade n'était pas un moyen facile de se rafraîchir...

De jeunes baigneurs au bord de la Deûle, entre Lille et Lambersart
De jeunes baigneurs au bord de la Deûle, entre Lille et Lambersart

Le retour des arbitrages (trade-off curves) à l'heure du changement climatique

mercredi 5 juillet 2023 :: perrick :: Lean :: aucun commentaire :: aucun trackback

Comme j'écoute régulièrement les interventions de Jean-Claude Jancovici, je commence à anticiper un peu ses exposés et ses réponses. Il en fallait quand même une de plus pour être surpris : je ne pensais pas trouver autant de "Lean & Green" dans la table ronde initiée par les Shifters à l'INSA Strasbourg, co-animé par ses soins et intitulée Climat, énergie, industrie, résilience territoriale - INSA Strasbourg - 22/06/2023.

Y ont été présentés des courbes d'arbitrage (les fameuses trade-off curves) tout à fait intéressantes par des industriels. Ainsi faut-il produire sa bière dans une grosse usine hyper-optimisée ? Bien sûr si on se base sur la consommation d'eau, puisque la micro-brasserie en consommera 3 ou 4 fois plus par litre de bière produite. Un peu moins sûr si on tente d'optimiser le coût carbone du transport, puisque la méga-brasserie irriguera un territoire largement plus grand. Même question pour les panneaux à particules des meubles de cuisine...

L'équilibre sera intéressant à débusquer, à explorer et à "kaizener" : on est au tout début d'une grande mutation industrielle.

De mon papa, ce sont les autres qui en parlent le mieux

vendredi 23 juin 2023 :: perrick :: Perso :: aucun commentaire :: aucun trackback

Mon papa est décédé le 20 juin 2023.

Un premier hommage public a été publié en anglais par ATD UK : Remembering Jean-Luc Penet: ‘Human rights are intrinsic to our work’.

L'antenne d'ATD Quart Monde Nord Pas de Calais a aussi publié un hommage : Merci Jean-Luc pour tes engagements au service des plus pauvres. Merci d’avoir engagé d’autres personnes avec toi.

Fermer la paranthèse du premier Lean Safari

lundi 19 juin 2023 :: perrick :: Lean :: aucun commentaire :: aucun trackback

Sept semaines après avoir annoncé l'ouverture des inscriptions du premier Lean Safari, le temps est venu de dire merci. Merci aux 8 cobayes qui ont fait le pari de s'inscrire et merci aux 6 entreprises qui ont accepté d'ouvrir leurs portes : Toyota Boshoku Somain, Beck Industries, Cabanon, Eiffage Énergie Systèmes - Électronique, Cousin Surgery et Atelier Agile.

Chez Toyota Boshoku Somain
Chez Cabanon - Manufacture de tentes
Chez Eiffage Énergie Systèmes - Électronique
Chez Cousin Surgery
Chez Atelier Agile

Trois jours de visites intenses pour explorer des gembas riches et variés : entre TPS, 5S, Top 5, kanbans, flux, bacs rouges, lissage, kaizens, il y en avait pour tous les goûts et toutes les maturités.

Sans oublier les interactions entre visiteurs et visités pour ancrer les apprentissages de chacun ! Une expérience riche en énergie qui donne de l'espoir pour notre industrie locale.

‘Much easier to say no’: Irish town unites in smartphone ban for young children

lundi 5 juin 2023 :: perrick :: Notes :: aucun commentaire :: aucun trackback

Pour faire suite aux preuves de la nocivité des réseaux sociaux, sur les jeunes filles en particulier, des parents irlandais ont pris les choses en main en organisant une réponse collective : les familles peuvent participer à une bannissement collectif.

On the principle of strength in numbers, parents in the Irish town of Greystones have banded together to collectively tell their children they cannot have a smartphone until secondary school.
Parents’ associations across the district’s eight primary schools have adopted a no-smartphone code to present a united front against children’s lobbying.
“If everyone does it across the board you don’t feel like you’re the odd one out. It makes it so much easier to say no,” said Laura Bourne, who has a child in junior infants. “The longer we can preserve their innocence the better.”

Je signe où pour l'école de mes filles ?

Une nouvelle ancienne bibliothèque à Lille pour la photographie

mardi 23 mai 2023 :: perrick :: Espace urbain :: aucun commentaire :: aucun trackback

Au hasard d'un week-end tranquille à Lille, j'ai effectué un détour au nouveau musée lillois de la photographie. Les joies de la politique ayant abouti à la clôture de la Maison de la Photographie, c'est donc à l'Institut pour la Photographie qu'il faut se rendre, au 11 rue de Thionville.

Dans un bâtiment qui attend son énième aménagement (d'abord hôtel particulier, puis "École pratique et commerciale des jeunes filles" avant de devenir lycée professionnel et enfin Centre d’Information et d’Orientation), on trouve de salles brutes avec des expositions monographiques (Katrien de Blauwer, Bertrand Gadenne, Harry Gruyaert, Hideyuki Ishibashi, Hugo Clarence Janody, William Klein, Marine Leleu et Jean-Louis Schoellkopf quand j'y suis passé).

Mais le clou de la visite aura été la bibliothèque : préservées depuis une centaine d'années, les armoires de chêne sur deux niveaux attendent les 25000 ouvrages du fond de Lucien Birgé. Un écrin extraordinaire qui mérite largement le détour...

Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille
Bibliothèque de la photographie, Lille

J'étais loin d'imaginer qu'il y avait à Lille une telle destination pour les amateurs de livres ! Il faudra juste revenir avec un grand-angle sur l'appareil photo : il n'y a qu'un 28mm pour rendre hommage à cette bibliothèque d'un autre temps.